Recrudescence de la coqueluche – vérification de la vaccination

Le pôle de veille et sécurité sanitaire de l’ARS Nouvelle-Aquitaine publie le communiqué suivant :

La circulation de la coqueluche s’intensifie ces dernières semaines en Nouvelle Aquitaine.
La coqueluche est une infection bactérienne, très contagieuse qui se manifeste en particulier par une
toux importante. Elle peut être particulièrement grave chez les nouveau-nés et les nourrissons
partiellement ou non vaccinés ou chez les sujets à risques (femmes enceintes, immunodéprimés,
patients avec pathologies respiratoires ou chroniques).
La vaccination du nourrisson et les rappels chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte sont les seuls
moyens de protection individuelle et collective pour éviter les formes graves et les hospitalisations.

s’intensifie ces dernières semaines en Nouvelle Aquitaine.
La coqueluche est une infection bactérienne, très contagieuse qui se manifeste en particulier par une
toux importante. Elle peut être particulièrement grave chez les nouveau-nés et les nourrissons
partiellement ou non vaccinés ou chez les sujets à risques (femmes enceintes, immunodéprimés,
patients avec pathologies respiratoires ou chroniques).
La vaccination du nourrisson et les rappels chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte sont les seuls
moyens de protection individuelle et collective pour éviter les formes graves et les hospitalisations.
 
Nous vous demandons de vérifier la vaccination de votre enfant auprès d’un professionnel de
santé (médecin/pharmacien) et de la mettre à jour le cas échéant.
Le diagnostic de coqueluche doit être évoqué en cas de toux, quinteuse et/ou prolongée, et conduire à
une consultation médicale et une demande de confirmation par prélèvement au laboratoire.
La fréquentation de la collectivité en cas de suspicion n’est pas recommandée. Une éviction de la
collectivité est obligatoire en cas de confirmation.